Bluely va disparaître à Lyon

Publié le 31 juillet 2020

Bluely c’est fini ! Le groupe a annoncé que le service prendra définitivement fin dans la Métropole le 31 août prochain, dès midi.

Ce dispositif est présent à Lyon depuis 2013. Au total, plus d’une centaine de stations sont déployées un peu partout dans la Métropole. Le groupe, détenu par Vincent Bolloré, jette l’éponge alors que la barre des 10 000 abonnés actifs venait d’être dépassée en 2019.

Des solutions alternatives

Suite à cette annonce, Bruno Bernard, le président de la Métropole, a annoncé vouloir déployer un nouveau dispositif d’auto-partage, basé sur les stations existantes. Des discussions sont en cours avec le groupe EasyVia filiale EDF, ou encore Lyon Parc Auto qui pourrait étendre son offre, jusqu’ici concentrée sur les véhicules thermiques.

Les petites voitures grises et bleus devraient donc progressivement disparaître des rues du Grand Lyon, dès le mois de septembre.


En cours de diffusion

Titre

Artiste