Ce qu’il faut retenir de Rennes-OL (3-2)

Publié le 16 octobre 2022

STADE RENNAIS – OLYMPIQUE LYONNAIS, 11ème journée de Ligue 1 : 3-2 ( 1-1). Buteurs : Lacazette (23e, 72e) pour Lyon, Terrier (38e, 77e) et Gouiri (47e) pour Rennes.

Les premiers choix de Blanc

Le nouvel entraîneur avait opté pour un 3-4-1-2 avec Aouar en meneur de jeu derrière un duo Lacazette-Dembélé. Par rapport au dernier match de Peter Bosz contre Toulouse, quatre changements dans les onze titulaires : Thiago Mendes, Toko-Ekambi, Tetê et Lepenant sont sortis au profit de Boateng, Diomandé, Caqueret et Aouar. Une grosse surprise sur le banc où Lepenant, pourtant l’un des meilleurs Lyonnais depuis le début de la saison, n’avait pas été choisi. L’ancien caennais avait été installé en tribunes. Du coup, quand Tolisso s’est (encore) blessé juste avant la mi-temps, c’est Reine-Adelaïde qui est entré en jeu.
Séduisant sur le papier, le schéma n’est toutefois sans doute pas taillé pour l’effectif de l’OL. Dans ce système, il manque des centraux de haut niveau et trop de joueurs sont laissés de côté (Tetê, Toko-Ekambi voir Faivre).

Une défense centrale à l’agonie

Tout le monde comprend du coup mieux pourquoi Peter Bosz ne comptait plus sur Boateng. On est sûrement dur avec l’Allemand, qui disputait son premier match de la saison. Mais il été impliqué sur le premier but et a fini à l’agonie, remplacé par Da Silva, immédiatement piégé par Terrier sur le 3-1. Sur le deuxième but, c’est Diomandé qui a perdu son duel avec Gouiri.

Lacazette de nouveau buteur, Tagliafico passeur

Le capitaine de l’OL a marqué ses cinquième et sixième buts de la saison. Il n’avait plus fait trembler les filets depuis la défaite de l’OL à Lorient (3-1) le 7 septembre, soit quatre matchs de suite sans but. A noter la très belle offrande en une touche de balle de Tagliafico, sa première passe décisive avec l’OL, sur le premier but. Sur le second, à nouveau venu de la gauche après un centre de l’Argentin relâché par Mandanda, le capitaine de l’OL a marqué un but de renard des surfaces. Son doublé n’a malheureusement pas suffi.

De retour, Aouar rate le 2-0

Titulaire pour la deuxième fois, Aouar n’avait plus joué depuis la première journée. S’il a logiquement manqué de rythme et été globalement moyen, le numéro 8 a eu la balle de 2-0 sur un superbe renversement d’aille de Tolisso (27e). A l’angle gauche des 5m50, Aouar, du pied gauche, a malheureusement raté le cadre.

Tolisso encore blessé

Hyper-ambitieux lors de son retour à l’OL, déclarant notamment ouvertement viser la coupe du Monde avec les Bleus, Corentin Tolisso s’était blessé dès la première semaine d’entraînement et raté toute la campagne de préparation. Depuis le début du championnat, il a certes joué dix matchs sur onze (ne ratant sur blessure que le déplacement à Lens) mais n’a disputé qu’un match en intégralité, contre Angers (5-0) le 3 septembre. A Rennes, il est sorti juste avant la pause en se tenant la cuisse gauche. Tout indique malheureusement qu’il va rater le Mondial, en dépit des problèmes des Tricolores au milieu de terrain. Qu’il en profite pour se requinquer pour de bon physiquement.

L’OL 10ème

Après cette cinquième défaite en onze journées, Lyon se retrouve dans le ventre mou, à la dixième place, à sept points de Rennes (5e) et dix de Lens (3e).

Julien Huët


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste