JO – Alexis Jandard : “Maintenant, il faut aller chercher une médaille à Tokyo”

Publié le 1 août 2021

Les Jeux Olympiques de Tokyo se déroulent actuellement au Japon. Alexis Jandard disputera ce lundi l’épreuve de plongeon sur tremplin à trois mètres. Le Rhodanien, est bien décidé à aller décrocher une précieuse médaille au pays du Soleil levant.

Ancien gymnaste, ce sportif de haut niveau s’est reconverti dans le plongeon en 2013. Originaire de Lyon, et plus précisément de Messimy dans l’Ouest lyonnais, Alexis Jandard a effectué toute sa préparation pour les Jeux à Paris au sein de l’INSEP (L’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance).

Une qualification héroïque à Tokyo

Pour participer aux Jeux Olympiques cet été, il fallait finir parmi les 18 premiers de la manche des qualifications se déroulant en mai dernier dans la piscine olympique de Tokyo. Réalisant un véritable exploit, le jeune homme originaire de Messimy dans le Rhône est allé chercher une médaille de bronze, en signant la meilleure performance de sa carrière (434,25 points). « J’ai fini troisième lors de cette compétition et j’ai ainsi pu décrocher mon billet pour les Jeux. Au moins, on ne me l’aura pas volé celui-là », glisse-t-il avec humour avant d’évoquer cette qualification héroïque avec émotion : « C’est le plus beau moment de ma carrière, l’aboutissement de tellement de travail et de sacrifices. C’est un véritable rêve pour moi. » Quoi de mieux pour préparer les JO 2021.

« Maintenant, il faut aller chercher une médaille à Tokyo »

Heureux de ce qui lui arrive, le licencié de l’USOL Vaugneray estime que, paradoxalement, cette crise sanitaire lui a permis de se renforcer et de trouver des ressources nécessaires auprès des siens : « J’ai passé trois mois à Lyon chez mes parents. Ça a été les plus beaux mois de ma vie à la campagne pour pouvoir souffler et retrouver les miens que je voyais moins depuis des années. »

Après une préparation compliquée en raison de la pandémie mais finalement plus que réussie avec ce podium accroché en Coupe du monde au Japon, le natif d’Ecully a désormais un objectif bien précis en tête pour cette épreuve : « J’aimerai vraiment rentrer dans cette finale olympique. Le travail ça permet d’aller chercher de grandes choses et il faut ne pas avoir peur de viser haut. Si j’atteins la finale, il faudra aller chercher une médaille. »

Celui qui a eu une révélation lorsqu’il était enfant et regardait les Jeux Olympiques de Pékin devant son poste de télévision avec sa famille croit en ses chances de médaille, « pour la France, pour le Rhône et pour Lyon. »

Ses principaux concurrents devraient être les éternels Chinois, les Britanniques et les Américains.

Insolite : Le plongeur de l’USOL Vaugneray, a brisé le tremplin située 3 mètres au dessus de la piscine où il s’entraînait à plonger dimanche 25 juillet.


En cours de diffusion

Titre

Artiste