Le pass sanitaire pourrait prochainement disparaître de certains départements

Publié le 20 septembre 2021

Dans les départements où le virus circule peu, le pass sanitaire pourrait bientôt prendre fin. C’est en tout cas ce qu’Emmanuel Macron, président de la République, et Olivier Véran, ministre de la Santé, ont sous-entendu lors de leurs dernières apparitions.

36 départements sont actuellement sous le seuil d’alerte : l’Aisne (02) , l’Allier (03), les Ardennes (08), l’Aube (10), le Calvados (14), le Cantal (15), la Charente (16), la Charente-Maritime (17), la Corrèze (19), la Creuse (23), la Dordogne (24), l’Eure (27), le Finistère (29), le Gers (32), l’Indre (36), l’Indre-et-Loire (37), les Landes (40), le Loir-et-Cher (41), la Haute-Loire (43), la Lozère (48), le Maine-et-Loire (49), la Manche (50), la Mayenne (53), la Meuse (55), la Nièvre (58), l’Orne (61), le Pas-de-Calais (62), le Puy-de-Dôme (63), la Saône-et-Loire (71), la Sarthe (72), la Seine-Maritime (76), la Somme (80), la Vendée (85), la Vienne (86), les Vosges (88) et Mayotte (976).

Un conseil de défense devrait prochainement avoir lieu afin de prendre les décisions nécessaires pour continuer à faire face à cette crise tout en prenant en compte les données de la décrue de la pandémie. Le pass sanitaire, obligatoire à l’échelle nationale jusqu’au 15 novembre prochain a minima, pourrait disparaître, au moins localement, dans les semaines à venir. Affaire à suivre…


En cours de diffusion

Titre

Artiste