play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Lyon 98.4 FM

  • play_arrow

    Villefranche 94.7 FM

  • play_arrow

    Bourgoin 97.8 FM

  • play_arrow

    Vienne 95.1 FM

  • play_arrow

    Lyon et Région DAB+

  • play_arrow

    Chalon-sur-Saône 91.1 FM

  • play_arrow

    Saint-Étienne DAB+

  • play_arrow

    Grenoble DAB+

  • play_arrow

    Avignon DAB+

  • play_arrow

    Marseille DAB+

  • play_arrow

    Webradio Tonic Radio Revolution – Only Remix

  • play_arrow

    Webradio Tonic Radio Latino

  • play_arrow

    Webradio Tonic Radio Jazz Clubbing

  • play_arrow

    Webradio Tonic Radio Urban

Télécharger notre application sur :

L’OM éliminé de la Ligue Europa, une défense à la peine… Ce qu’il faut retenir de la défaite de Marseille face à Galatasaray (4-2)

Battu ce jeudi à Istanbul par Galatasaray (4-2) alors que la Lazio s'est imposée dans le même temps face au Lokomotiv Moscou, l’OM est officiellement éliminé de la Ligue Europa.

L'OM dominateur mais trop friable
L'OM se savait dans l'obligation d'obtenir un résultat en Turquie pour ne pas mettre à mal son avenir européen. C'est don avec l'intention de s'imposer que les Marseillais ont rallié Istanbul ce jeudi soir, lors de la 5e journée de la Ligue Europa. Mais face au leader, les Phocéens se seront montrés bien trop fragiles défensivement, en témoigne l'ouverture du score et cette perte de balle fatale de Boubacar Kamara qui profitait à Cicaldau (12', 1-0), puis sur le but contre-son-camp de Ćaleta-Car (30', 2-0) qui mettait l'OM dans une position inconfortable.
Une fragilité qui s'est accentuée en seconde période, où chaque percée turque aura débouché sur un but : un de Feghouli esseulé au second poteau et tranquille pour réceptionner le centre d'Aktürkoglu (64', 3-0), celui de Ryan Babel, oublié par la défense marseillaise sur un coup franc joué dans son dos par Marcão (83', 4-1), et même sur ce but refusé à l'international néerlandais pour une position de hors-jeu après consultation de la VAR (90'). Les statistiques prouvent cette fragilité : six occasions concédées et quatre tirs cadrés pour quatre buts dans la musette.

La chance a choisi son camp
Certes, l'OM a été sauvé d'entrée par la transversale sur la reprise taupée de Diagne (10'). Mais les montants auront ensuite empêché les Marseillais de revenir dans le match à des moments clefs. D'abord sur ce poteau trouvé par Luan Peres alors que le score n'était que de 1-0 en faveur des Stambouliotes (20'). Puis sur cette lourde frappe envoyée par Bamba Dieng, détournée par Muslera et propulsée sur la barre juste avant la pause (41'). Un but juste avant la mi-temps aurait pu mettre du baume aux cœurs des Olympiens.

Les absences ont pesé
Suspendus pour avoir écopé d'un trop grand nombre d'avertissements depuis le début de cette campagne européenne, Dimitri Payet et Valentin Rongier ont cruellement manqué à leur équipe. Le premier par sa capacité à changer le cours d'un match sur une frappe, une passe, une inspiration ou un coup de pied arrêté. Le second par sa complémentarité avec Boubacar Kamara que n'a pas Gerson, son remplaçant du soir, et pour sa capacité à organiser le jeu, à être présent à la récupération et à faire le lien entre la défense et l'attaque, que n'a pas non plus le Brésilien. Et puis il y a l'absence de Cengiz Ünder. Le feu-follet turc, de retour chez lui, était trop juste physiquement pour pouvoir être titulaire et n'est même pas entré en jeu. Privé de sa faculté de percussion, de sa qualité de dribble, de passe et de frappe, l'OM a peu apporté le danger sur les côtés, d'autant que Pol Lirola, qui le suppléait poste pour poste, n'était pas en grande forme aujourd'hui, et que Pape Gueye, titularisé sur l'aile gauche, semblait perdu à cette position.

La stat qui fait mal...
1 : le nombre de match remporté par Marseille... sur ses 19 derniers disputés sur la scène européenne ! Avec 5 nuls (dont 4 rien que cette saison) et 13 défaites, l'OM affiche un bilan catastrophique lors de ses dernières sorties en coupe d'Europe. Sa dernière victoire remonte au 1er décembre 2020, contre l’Olympiakos, en phase de groupes de Ligue des Champions (2-1).

Partager sur

vous aimerez aussi

Les Républicains : Eric Ciotti exclu de son propre parti

Saint-Just-Saint-Rambert (Loire) : Un kayakiste secouru par les pompiers après un accident sur la Loire

Mort suspecte dans une résidence hôtelière à Lyon : une enquête en cours

Un homme se jette dans le vide à la tour Part-Dieu

Inscription newsletter
A propos

Tonic Radio, est une station radio dirigée par Laurent CHABBAT et Charles COUTY dont le siège est à Lyon. Elle diffuse à Lyon 98.4 FM, à Villefranche-sur-Saône 94.7 FM, à Bourgoin-Jallieu 97.8 FM, à Vienne 95.1 FM, à Chalon-sur-Saône 91.1 FM. Tonic Radio est également accessible en DAB+ à Lyon et sa région, à Saint-Etienne, à Grenoble, à Avignon et à Marseille. Retrouvez également le son Hit et Pop Music sur tonicradio.fr et l’application Tonic Radio »

0%