Manifestation des “extras” pour alerter sur leur situation précaire

Publié le 24 juin 2020

Une vingtaine d”‘extras” se sont mobilisés, place Bellecour, ce mardi. Ces hommes et femmes, habitués aux contrats de travail courts, ont souhaité alerter sur leur situation précaire.

Le Collectif des précaires hôtellerie restauration événementiel (CPHRE) s’est mobilisé pour alerter sur la situation difficile des “extras”. Ils travaillent dans le cadre de “rencontres sportives, mariages, foires et congrès et autres manifestations mondaines à la mairie de Lyon, à la préfecture ou encore à la Région.” indique Le Progrès.

Plus de travail

Habitués à cumuler les contrats courts (CDD), les “extras” s’inquiètent de ne plus recevoir d’offre d’emploi.

La nouvelle réforme va pénaliser les “extras”, et d’autres professions où les contrats sont courts. Les jours non travaillés entreront désormais en compte dans le calcul de l’indemnisation.

Le CPHRE “demande le retrait de la réforme de l’assurance chômage et le fait d’assurer des droits au chômage à tous les permittents pour leur assurer rapidement un minimum vital” écrit le quotidien dans ses colonnes.


À voir aussi

En cours de diffusion

Titre

Artiste