Un surveillant pris à partie à la prison pour mineurs de Meyzieu

Publié le 20 septembre 2021

Samedi après-midi, aux alentours de 15 heures, un surveillant de l’établissement pour mineurs (EPM) de Meyzieu raccompagne deux jeunes dans leur cellule au terme de leur promenade du jour, indique le syndicat SLP Force Ouvrière dans un communiqué publié ce lundi.

À leur retour au sein du centre de détention, dans l’unité 3 renforcée, les deux mineurs se sont alors retournés vers le gardien, lui intimant de leur donner les clefs afin de quitter l’établissement et l’empêchant de donner l’alerte en lui arrachant son dispositif d’alarme et en lui bloquant les mains pour l’empêcher de sonner à la porte.

D’autres incidents à leur actif

Après s’être dégagé, le surveillant est parvenu à faire appel à des renforts et a quitté les lieux, laissant derrière lui les deux agresseurs. Ceux-ci ont été retrouvés cachés dans la buanderie.

Déjà auteurs d’incidents au sein de l’EPM, dont un incendie dans une cellule et un refus de changement d’unité, les deux adolescents sont sous le coup d’une enquête qui vient d’être ouverte par le parquet pour violences aggravées et menaces.


En cours de diffusion

Titre

Artiste