Une sortie hors de l’ISS pour Thomas Pesquet

Publié le 16 juin 2021

Plus que quelques heures avant le grand saut : pour la troisième fois de sa vie, Thomas Pesquet se prépare à s’élancer dans le vide spatial. Objectif : aller déployer les panneaux solaires de l’ISS.

Pour l’instant ils sont enroulés sur eux-même, “comme… des crêpes très serrées” selon le spationaute français.

Thomas Pesquet évoluera 400 km au dessus de nos têtes pendant plus de 6h et devra affronter des changements de température de -150°C à +150°C, grâce à son scaphandre.

La journée sera éprouvante. “Une EVA revient à courir un 100 mètres sur la durée d’un marathon“, prévient Hervé Stevenin, chargé de l’entraînement à ces sorties pour l’Agence spatiale européenne (ESA). 

Le Français se dit en tout cas très “impatient”. Début de la sortie extravéhiculaire à 14h.


En cours de diffusion

Titre

Artiste