En zone viticole, une étude pour mesurer l’exposition des riverains aux pesticides va être menée

Publié le 19 octobre 2021

À partir de ce mardi 19 octobre et jusqu’en août 2022, une étude va être menée en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur afin de déterminer si les habitants des zones viticoles sont plus exposés ou non aux pesticides. Lancé par l’agence nationale de sécurité sanitaire et Santé publique France, “PestiRiv” aura pour objectif de suivre 3350 volontaires, âgés de 3 à 79 ans, et vivant à moins de 500 mètres de vignes et plus de 1000 mètres d’autres cultures ou à plus de 1000 mètres de toute culture afin de comparer les échantillons provenant des deux cas de figure.

Des prélèvements de cheveux ou d’urine seront réalisés afin d’effectuer un suivi biologique des volontaires mais un suivi environnemental sera aussi de vigueur afin de mesurer la qualité de l’air, de l’eau et des légumes poussant aux alentours. Bien que l’étude soit prévue sur une durée d’un an, les premiers résultats ne sont pas attendus avant 2024, le temps d’analyser toutes les données récoltées.


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste