La première de Textor, la pression sur Bosz, les ambitions de Tolisso… Tout ce qu’il faut savoir avant OL-PSG

Publié le 17 septembre 2022

OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS SAINT-GERMAIN, 8e journée de Ligue 1, dimanche 18 septembre à 20h45. A vivre en intégralité sur Tonic Radio.

Eviter une troisième défaite d’affilée

Les hommes de Peter Bosz restent sur deux défaites en championnat à Lorient (3-1) et Monaco (2-1). La dernière fois que l’OL a perdu trois matchs consécutifs en Ligue 1 remonte à 2017-2018 : 3-1 à Bordeaux, 3-2 à Monaco et 0-2 devant Rennes.

Avant le coup d’envoi de cette huitième journée, l’OL occupait la cinquième place. De son côté, le PSG reste sur une victoire mercredi en Ligue des Champions au Macabi Tel Aviv (1-3). En championnat, l’équipe de la capitale est co-leader avec 19 points, à égalité avec Marseille mais avec un goal-average supérieur de +10 buts. Mis à part un match nul face à l’AS Monaco (1-1), les joueurs de Christophe Galtier ont tout gagné cette saison.

Bosz menacé ?

Sauf immense catastrophe dimanche soir qui provoquerait un revirement de situation dans les plus hautes instances du club, l’avenir de l’entraîneur ne sera pas remis en question après ce OL-PSG. Mais une défaite le placerait clairement dans une situation très inconfortable avant le prochain déplacement à Lens le 2 octobre.

Peter Bosz au sujet des objectifs que lui a fixés Vincent Ponsot

Les déclas :

Peter Bosz : « Je veux gagner tous les matchs à la maison comme à l’extérieur. Malheureusement on ne peut pas toujours y arriver. A l’OL, on est dans un grand club. Il faut avoir l’ambition et la confiance de gagner. Je pense qu’on peut le faire face à Paris.»

Peter Bosz affiche ses ambitions

Corentin Tolisso : « C’est un match très important pour nous, il faut absolument que l’on ressorte par une victoire. On a des ambitions et pour les atteindre, il faut gagner des matchs, même contre le PSG. On l’a déjà fait au Parc OL. »

Tonic Foot vendredi 17 septembre : Le discours de leader de Corentin Tolisso

La première de Textor

John Textor sera présent pour la première fois dans les travées du Groupama Stadium. Accompagné de sa femme et d’un de ses enfants, l’Américain ambitionne certainement voir l’équipe de Peter Bosz être la première à faire tomber l’ogre parisien cette saison. Mais, même en cas d’exploit, on ne lui conseillerait pas de faire un tour du stade avec une écharpe dans la main, ni de danser dans le vestiaire sur une table au milieu des joueurs. Cela rappellerait trop le tristement célèbre Jack Kachkar, vrai-faux repreneur canadien de l’Olympique de Marseille en 2007.
Car John Textor n’est pas encore officiellement le propriétaire de l’OL. Sa société, Eagle Football Holings, est entrée depuis le 20 juin en négociation exclusives en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire dans OL Groupe. La dead-line pour l’acquisition avait alors été fixée entre le 29 juillet et 30 septembre. En clair, l’Américain n’a plus que quelques jours pour boucler l’opération. Selon le club, le calendrier suit son cours et l’optimisme prime.

Sans Aouar ni Boateng

Peter Bosz n’a pas retenu Houssem Aouar, en discussion avec le club pour prolonger un contrat qui expire en 2023. Vendredi, l’entraîneur avait déjà indiqué que Jérôme Boateng sera une nouvelle fois absent de la feuille de match : “Il sera laissé tranquille pendant la coupure internationale, j’espère qu’il sera prêt ensuite”, a indiqué le coach.

L’OL et le PSG au coude à coude au Groupama en Ligue 1

Depuis qu’il a changé de stade en 2016, l’OL a reçu sept fois le PSG au Groupama Stadium en Ligue 1. Ces rencontres se sont conclues par trois victoires sur le même score de 2-1 : février 2016 (Cornet, Darder), janvier 2018 (Fekir, Memphis) et février 2019 (Dembélé, Fekir s.p.) Mais il y a aussi eu trois défaites (1-2 en novembre 2016, 0-1 en septembre 2019 et 2-4 en mars 2021) ainsi qu’un match nul la saison dernière (1-1). En demi-finale de la coupe de France, Paris était aussi venu étriller Lyon 5-1 en mars 2020.

Mbappé adore l’OL

L’attaquant de 23 ans fait de l’Olympique Lyonnais l’une de ses victimes favorites avec 8 buts inscrits en 11 matchs. Personne n’a oublié son quadruplé au Parc des Princes en 2018 (5-0). Le natif de Bondy est à seulement deux réalisations d’égaler Michel Platini, le joueur qui a marqué le plus de buts face à l’OL (10) d’après Opta. 

La stat :

En cas de victoire, Lyon gagnerait un cinquième match d’affilée dans une même saison à domicile en Ligue 1. Cela ne s’est plus produit depuis la saison 2017-2018, lors des six dernières rencontres au Groupama : 1-0 contre Caen, 2-0 contre Toulouse, 3-0 contre Amiens, 2-0 contre Nantes, 3-0 contre Troyes et 3-2 contre Nice.

Julien Huët (avec Tom Bonnard)

OL-PSG, 8e journée de Ligue 1, à vivre ce dimanche dès 20 h 30 en intégralité avec Elliot Rogliardo et Max Maurice sur Tonic Radio. Rendez-vous quelques minutes après le coup de sifflet final pour le débrief sur la page Facebook Tonic Radio.


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste