La Valentine souhaite en finir avec le pass sanitaire

Publié le 13 septembre 2021

Le centre commercial La Valentine accuse le coup depuis l’instauration du pass sanitaire et son propriétaire, Mercialys, veut se débarrasser de cette restriction suite à une perte de fréquentation de l’ordre de 30%. “Nous avons saisi le tribunal administratif et déposé un référé-liberté motivé et justifié. Nous considérons que cette obligation de pass sanitaire n’a aucun fondement scientifique. Une étude récente de l’Institut Pasteur assure que les centres commerciaux -grâce notamment aux mesures d’hygiène qui sont appliquées- ne sont pas des lieux de contamination. Il n’y a d’ailleurs jamais eu de cluster dans un centre commercial. Ce sont des lieux sûrs car nous avons déployé un lourd dispositif sanitaire” explique Eric Peschel, directeur de la galerie Géant La Valentine, sur le site de la Provence.

Des mesures sanitaires sont évidemment appliquées et suffisantes pour ce dernier : port du masque, gel hydroalcoolique, sens de circulation, jauge de personnes, campagne d’affichage pour les gestes barrières. Mais suite à la décision rendue dans les Yvelines il y a peu, qui suspendait le pass sanitaire au prétexte qu’il privait certaines personnes de l’accès à l’alimentaire à moindre coût, Eric Peschel a “bon espoir pour Marseille“, surtout après que Mercialys ait obtenu gain de cause dans les Alpes-Maritimes il y a quelques jours.


En cours de diffusion

Titre

Artiste