Ce qui change au 1er juillet

Publié le 1 juillet 2020

Dès ce mercredi, de nouvelles mesures sociales et budgétaires vont entrer en vigueur sur le territoire national. Voici ce qui va changer dans le quotidien des Français.

Baisse du prix du gaz

Une légère baisse de 0,3% est prévue dès le mois de juillet sur les tarifs réglementés du gaz. Le prix hors taxe aurait dû diminuer de 5,1%, mais un lissage progressif de cette baisse s’applique pour éviter une remontée trop brusque des tarifs, entraînée par la crise sanitaire.

Les allocations chômage revalorisées
Les allocations chômage augmentent ce mercredi de 0,4 % pour environ 3 millions de personnes, soit 92 % des demandeurs d’emploi. Le montant de l’Allocation d’aide au retour à l’emploi passe à 29,38 € par jour, contre 29,26 € auparavant. 

Évolution du prix du tabac

À compter de ce mercredi, certains paquets de tabac voient leur prix augmenter, ou diminuer de plus ou moins 10 à 30 centimes. La liste précise est disponible ici. Le gouvernement souhaite que le prix moyen d’un paquet soit de 10 euros avant la fin de l’année.

Chômage partiel et aide à l’apprentissage

Un nouveau dispositif de chômage partiel longue durée entre en vigueur. Il concerne principalement les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile. Un accord préalable avec les organisations syndicales est nécessaire. Il consiste à indemniser les salariés à 84% du salaire net avec un reste à charge de 15% pour l’entreprise pour une durée maximale de deux ans. 

En matière d’apprentissage, toute entreprise qui embauchera un jeune avec un contrat d’apprenti se verra désormais obtenir une aide allant de 8000 euros pour un majeur, à 5000 euros pour un mineur.

Trottinettes et sécurité routière

Il est désormais obligatoire pour tous les usagers de trottinettes électriques, de posséder un avertisseur sonore, et des feux à l’avant et à l’arrière.

Concernant les poids lourds de plus de 3,5 tonnes, ils devront être équipés d’une signalisation pour les angles morts. L’objectif est de protéger et d’avertir les cyclistes et les piétons.

Objets électroniques et ondes

Enfin, un nouvel affichage concernant les débits d’absorption spécifique (DAS) sera mis en place pour tous les objets connectés vendus par des professionnels. L’obligation ne concernait jusqu’ici que les smartphones.


En cours de diffusion

Titre

Artiste