Soirées clandestines au César Palace : les gérants reconnus coupables

Publié le 22 janvier 2021

Près de quinze jours après le procès sur les soirées clandestines organisées par le César Palace, à Grenay, la sentence est tombée.

Le tribunal de Vienne a condamné le frère de la gérante à 12 mois de prison ferme, ainsi que 500 euros d’amendes selon Le Dauphiné Libéré. Sa sœur écope de 8 mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. Le César Palace, en tant que personne morale écope de deux amendes de 20 000 et 500 euros.

Toujours selon le Dauphiné, le parquet demandait respectivement 8 mois de prison pour le gérant et 6 mois pour la gérante.

De plus, les forces de l’ordre ont confisqué plusieurs équipements appartenant à l’établissement comme les enceintes ou les lumières. Les biens saisis sont d’une valeur de 300 000 euros.


En cours de diffusion

Titre

Artiste