Trump donne 45 jours à Tiktok pour vendre ses activités américaines

Publié le 4 août 2020

Alors que vendredi, Donald Trump annonçait le bannissement totale de TikTok, il a donné un sursis de 45 jours à l’application chinoise pour vendre ses activités aux États-Unis.

L’hypothèse la plus probable est un rachat des activités américaines de l’entreprise par Microsoft, qui entend poursuivre ses négociations et les boucler d’ici le 15 septembre, date butoir fixée par la Maison Blanche. Trump souhaite que le Trésor américain obtienne beaucoup d’argent grâce à cette transaction, sans préciser selon quelles modalités.

Dans un contexte de tensions politiques et commerciales avec la Chine, Washington accuse depuis des mois l’interface d’être utilisée par le renseignement chinois à des fins de surveillance. Le patron de la start-up chinoise ByteDance a toujours fermement nié tout partage de données avec Pékin.


En cours de diffusion

Titre

Artiste