Pass sanitaire : “On a été un peu pris au dépourvu”

Publié le 21 juillet 2021

Une semaine et demi après les annonces d’Emmanuel Macron, le pass sanitaire entre en vigueur ce mercredi dans les lieux de loisirs et de culture accueillant plus de 50 personnes (cinémas, théâtres, salles de sport, parcs d’attractions…). Parmi les exploitants, beaucoup déplorent un manque de temps pour s’organiser.

C’est le cas de Clara Sebastiao, coordinatrice de la programmation du cinéma “Le Zola” à Villeurbanne : “On a été un peu pris au dépourvu, les informations que l’on a reçues étaient un peu contradictoires. C’est compliqué, car nous n’avons pas de scanette sur laquelle on peut installer l’application TousAntiCovid. On doit forcément passer par le téléphone des employés, donc c’est très inconfortable. Ça a été une organisation un peu trop rapide à notre sens, on aurait bien aimé se projeter sur la fin du mois comme les cafés et les restaurants. Mais on n’a pas le choix, on s’adapte.”

Face à l’évolution des mesures sanitaires ces derniers mois, Clara Sebastiao a tenu à souligner le comportement positif du public : “On a quand même un public assez compréhensif depuis le début de la crise. On n’a pas eu de problème avec le port du masque par exemple. On referme deux semaines en août et on reprend après, donc on aura le temps d’avoir une respiration et de voir comment la situation évolue et comment les gens s’habituent à ce pass.”

Pour rappel, l’obligation du pass sanitaire sera étendue dès le début du mois d’août dans les cafés, les restaurants ou encore les grands centres commerciaux.


En cours de diffusion

Titre

Artiste