La Poste et la police, associées dans la lutte contre les incivilités

Publié le 14 janvier 2022

Chaque année le nombre d’incivilités au sein des bureaux de poste ne cessent d’augmenter. Afin de garantir la sécurité de leurs agents, le Groupe La Poste développe depuis quelques années des actions de prévention des incivilités au sein des bureaux de poste pour réduire les risques de réitération.
Si l’immense majorité des contacts dans un bureau de poste sont positifs, il suffit d’une incivilité pour générer un malaise, du stress et même un traumatisme dans les cas les plus graves.

Dans la continuité de ses actions, le service postal souhaite renforcer ses relations avec la direction zonale de la Sécurité Publique (DZSP) Sud-Est. Les deux parties ont signé un partenariat visant essentiellement à prévenir les atteintes à la sécurité ainsi qu’à faciliter le travail d’enquête et de police dans le réseau postal en cas d’agression.

La réduction du risque de réitération, un sujet majeur

Cette convention de partenariat a pour objectif de limiter le risque de réitération ainsi que de donner aux agents des signes positifs concrets et de les conforter dans leurs démarches.
Les deux entités souhaiteraient profiter de ce partenariat pour faciliter la prise en compte des dépôts de plainte par les agents de La Poste en tant qu’agents en charge d’une mission de service public.

Un des objectifs de cette signature serait aussi de mettre en place des procédures simplifiées pour les agents. En effet, l’agent victime pourra désormais déposer plainte au plus tôt auprès du service de police (qu’il y ait ou non-intervention des forces de l’ordre dans les locaux) et avisera sa direction qui lui apportera tout le soutien nécessaire.


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste