Nord Isère : 4 ans de prison pour avoir renversé un gendarme

Publié le 18 juillet 2019

Le 4 juin dernier, un homme de 39 ans avait forcé un barrage routier et percuté violemment un gendarme. Le membre du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) de Vienne avait eu 15 jours (interruption de travail) et a encore des séquelles de l’accident. Le chauffard avait brûlé son véhicule le lendemain et s’était finalement rendu à la gendarmerie quelques jours plus tard.

Au cours du procès, l’homme avait expliqué qu’il avait bu durant la soirée. A la vue des gendarmes, il a déclaré avoir pris la fuite car il avait peur qu’un contrôle d’alcoolémie positif lui fasse perdre son travail et ses enfants. Le parquet de Vienne a requis 5 ans d’emprisonnement pour ” “tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique”. Il ira finalement en prison pour 4 ans, est interdit de détenir une arme pendant 5 ans, la voiture étant considéré comme une arme par destination dans ce cas là, et son permis lui a été retiré.


En cours de diffusion

Titre

Artiste