On a testé pour vous : les Nocturnes du Safari de Peaugres

Publié le 1 juillet 2019

Le célèbre Safari de Peaugres (Ardèche) propose à partir du 11 juillet des visites nocturnes de son site. Au programme, une heure en totale immersion au beau milieu des animaux d’Afrique et d’Amérique du Nord. La deuxième partie est consacrée à la visite à pied du parc animalier afin de conclure le parcours en beauté. Retour sur une soirée mémorable.

Chrystelle Vittoz, directrice du Safari de Peaugres, s’exprime sur le concept des Nocturnes

Il est 17h. Le bus – spécialement dédié aux visites du Safari – nous emmène au coeur de la faune, riche et dense, de Peaugres. Grace aux anecdotes et conseils de notre excellente guide, Claudine, nous en apprenons plus sur les espèces présentes sur le parcours. Cette dernière va même jusqu’à descendre du bus (chose interdite pour les visiteurs) pour attirer les ours bruns, afin que nous puissions mieux les apercevoir.

Claudine, notre guide
Les ours bruns dans leur forêt

Plongé au beau milieu d’immenses étendues de verdure, notre véhicule navigue entre hippopotames, ours noirs et bisons. Quelques mètres plus loin, nous faisons la rencontre du petit Basile, un rhinocéros blanc de tout juste deux mois. D’autres espèces comme le loup blanc arctique, les guépards ou encore les ours noirs ont donné naissance à des petits. Ils seront normalement visibles cet été.

Chrystelle Vittoz, s’exprime sur les récentes naissances dans le Parc
Le petit Basile et sa maman
L’heure de rentrer pour les rhinocéros
La plaine africaine

Seulement une trentaine de privilégiés par soir pourront découvrir le parc animalier sous ce nouvel angle et de cette manière insolite. La suite de notre parcours est ponctuée par une rencontre surprise avec un troupeau de watusis, des vaches africaines aux immenses cornes.

Quelques watusis curieux

Une fois remis de nos émotions, c’est le moment de faire une pause et de s’offrir une petite collation. Le parc propose à ses visiteurs une petite box pique-nique, composée de produits frais et régionaux.

Revigorés, nous partons maintenant pour une visite de deux heures à pied dans le parc, au clair de lune. Les cris effrayants des loups et des fauves nous rappellent que nous sommes avant tout sur leur territoire.

Un jeune serval à l’affut
Un guépard (qui visiblement n’apprécie pas les chats)

Un premier contact visuel avec les pandas roux. Ils viennent prendre la pose. En face, les élégantes girafes, intriguées, viennent observer ce qu’il se passe. Nous pouvons les approcher de très près, depuis la plateforme installée au dessus de l’enclos.

Les petits pandas roux

Un peu plus loin, une immense volière nous attend. Plusieurs espèces de perroquets, de toutes couleurs, se ruent contre les grillages. Des aras bleus, militaires, ou encore rouges, nous regardent avec curiosité. Puis nous faisons la connaissance de Charlie, un petit Gris du Gabon, une espèce particulièrement menacée. Charlie est un peu la mascotte du parc. Nous l’entendons ensuite siffler chacun de nous, lors de notre sortie de la volière.

Chrystelle Vittoz s’exprime sur la politique du Safari de Peaugres en matière d’environnement

La tombée de la nuit marque la fin de notre magnifique visite. Nos hôtes du soir rentrent se coucher et nous laissent avec de jolies souvenirs.

Infos pratiques :

Pour profiter de cette double expédition au cœur du monde animal (pique-nique compris), comptez 60 euros par personne. Le pack famille (4 personnes) vous coûtera quant à lui 200 euros.

Réservation obligatoire et horaires disponibles sur :
www.safari-peaugres.com/Nocturnes

Reportage d’Antoine Melinand et Willy Sonthonnax


En cours de diffusion

Titre

Artiste