Découverte historique d’ossements mérovingiens dans le Nord-Isère

Publié le 25 juillet 2020

Des os entourés de pierres plates. Tel fut le butin des ouvriers du chantier de la station d’épuration intercommunale de Montalieu-Vercieu, dans le Nord-Isère, ce mercredi après-midi. Ceux-ci sont tombés dessus, par hasard, quand ils réalisaient une tranchée à la pelleteuse. Le chantier a aussitôt été stoppé.

Après étude des archéologues, ces ossements historiques dateraient de l’époque mérovingienne, entre 700 et 900 ans après JC. Il s’agirait d’une tombe dans laquelle des éléments d’un squelette humain ont été découverts. Elle aurait pu, selon l’archéologue en charge, faire partie “d’un élément d’une petite nécropole, de chrétiens et de plusieurs dizaines de tombes”.

Cette découverte n’est pas la première sur le secteur. Il y a une trentaine d’années, un autre site mérovingien avait été identifié, et fait l’objet d’une campagne de fouilles, dans la même commune de Montalieu-Vercieu. Afin de certifier l’ancienneté de la découverte, les gendarmes ont tout de même prélevé des fragments qui seront analysés par l’IRCGN, l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale. Les travaux de la station, quasiment achevés, ont pu reprendre, à l’exception de cette parcelle.


En cours de diffusion

Titre

Artiste