Lyon : la justice relaxe un militant-anti pub

Publié le 3 juillet 2020

Accompagnés de plusieurs militants de l’association Alternatiba ANV Rhône, Alex Montvernay avait recouvert plusieurs panneaux publicitaires dans la Métropole afin de dénoncer l’emprise de la publicité dans l’espace public.

Il comparaissait début juin pour “dégradation” et “complicité” suite à son interpellation en mars 2019. Ce jeudi, le tribunal l’a finalement relaxé.

Un soulagement pour le militant anti-pub et ses soutiens puisqu’il risquait 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. La procureur de la République avait requis 300 euros d’amende et 2 mois de suspension de permis.


En cours de diffusion

Titre

Artiste