Les autobronzants.

Publié le 28 mai 2019

Pour obtenir un teint halé : vous pouvez opter pour l’utilisation d’un autobronzant.
Mais pas n’importe lequel, et sûrement pas n’importe comment.

Une semaine avant de l’appliquer, on élimine les cellules mortes avec un gommage sur peau sèche, en insistant bien sur les talons, genoux, coudes, mains et pieds.

La veille de l’application de l’autobronzant, utilisez de nouveau un gommage, mais cette fois-ci sous la douche. Aussitôt après, appliquez une crème ultra nourrissante.

Le jour J, pour appliquer le produit sur les jambes, adoptez une position adéquate. La jambe surélevée et tendue sur le rebord de la baignoire par exemple, ou sur une chaise.
Prélevez un peu de produit et faites des mouvements circulaires de bas en haut, en commençant par l’arrière du mollet et en remontant devant, au niveau des genoux. Terminez par les cuisses en étirant au maximum, surtout à l’intérieur des cuisses.
Enfin, finissez sur le dessus du pied et les orteils par effleurement.

Il faut attendre au moins 3h avant de mettre la zone traitée au contact de l’eau pour éviter de l’altérer.

Ensuite, pour voir le vrai résultat avec un avant/après, c’est 24h qu’il faudra patienter… Cependant, certaines formules proposent aujourd’hui un effet “instantané”. A vous de trouver le bon produit !


En cours de diffusion

Titre

Artiste