Montpellier – OL ( 2-1 ) : les tops et flops

Publié le 15 septembre 2020

L’OL a concédé à Montpellier (2-1) sa première défaite de la saison. Les flops et tops :

Les flops :

-Difficile de ne pas parler de l’arbitrage avec l’accumulation des décisions défavorables à l’OL : le penalty pour Montpellier et le carton rouge pour Houssem Aouar. Deux décisions sévères mais pas scandaleuses.  

-La première titularisation de Tino Kadewere a été un véritable flop. Le Zimbabwéen n’a jamais été dans le coup.

L’animation offensive de l’OL a trop longtemps frôlé le néant. Comment justifier que le jeu de Montpellier soit beaucoup plus cohérent que celui de Lyon ? A part en début de match et dans les vingt dernières minutes, l’OL ne s’est pratiquement créé aucune occasion.

-Après Houssem Aouar à Bordeaux, c’est Karl-Toko Ekambi qui a touché le poteau à Montpellier (3ème minute). Le score était alors de 0-0 et cette action aurait changé la physionomie de la rencontre.

Les tops :

-Les entrants, Rayan Cherki en tête. Le jeune attaquant a mis au supplice la défense montpelliéraine et a provoqué le penalty transformé par Memphis Depay. Jean Lucas, malgré un centre vendangé, et Melvin Bard ont également marqué des points pour la suite.

Bruno Guimaraes a livré son meilleur match depuis la reprise. Avec en prime un sublime petit pont de la semelle. Comme à Bordeaux, Rudi Garcia l’a sorti très tôt (54e).

-Les corners. C’est vrai, l’OL n’a toujours pas marqué sur coup de pied arrêté mais, au moins, il y a eu des occasions.


En cours de diffusion

Titre

Artiste