Grève des éboueurs : l’ultimatum de la Métropole de Lyon

Publié le 16 avril 2019

Les ordures s’entassent dans les rues de Lyon, Villeurbanne, Bron et Vaulx-en-Velin. Et pour cause, les éboueurs de la société Pizzorno ont débuté une grève depuis près de deux semaines.  Ils demandent une revalorisation salariale de 300 euros, ainsi que des améliorations de leurs conditions de travail.

Cependant, la Métropole a insisté pour que l’entreprise Pizzorno assume ses responsabilités et trouve une solution dans les prochains jours. La Métropole de Lyon a insisté pour que ” l’entreprise Pizzorno assume ses responsabilités et trouve une solution dans les prochains jours”.  “Si aucune avancée n’est trouvée d’ici jeudi pour sortir de la grève, la Métropole appliquera les pénalités financières telles que prévues dans le contrat liant la Métropole et Pizzorno, dont la principale pouvant aller jusqu’à 20 euros par poubelle non ramassée”

En attendant, dès ce mardi la Métropole a demandé à “d’autres entreprises de collecter les déchets sur les sites sensibles présentant des risques sanitaires et de sécurité”.


Current track

Title

Artist