Beaujolais : des litres de vin transformés en gel hydroalcoolique

Publié le 21 juin 2020

Près de 200 vignerons du Beaujolais ont déposé un dossier auprès de FranceAgriMer pour transformer leurs stocks de vin en gel hydroalcoolique. Dans le Beaujolais, près de 15 000 hectolitres devraient être distillés par l’organisme semi-public d’ici le début du mois de juillet.

À quelques mois des vendanges, les vignerons sont contraints de liquider leurs stocks de vins pour faire de la place et récupérer de la trésorerie. La crise sanitaire liée au coronavirus ne les a pas épargné tout comme la plupart des viticulteurs français. En effet, trois millions d’hectolitres de vin resteront invendus en France, dix millions en Europe. Même si pour certains, sacrifier certaines bonnes bouteilles est difficile, la situation économique ne laisse pas de place aux regrets.

Cependant, les viticulteurs liquident leur stock pour la bonne cause. Une quantité importante de vin sera transformé en gel hydroalcoolique ou en bioéthanol. Pour cela, l’Etat français a autorisé une distillation exceptionnelle de deux millions d’hectolitres de vin dans l’ensemble de l’Hexagone. À noter que chaque hectolitre sera rémunéré 78 euros pour un vin sous appellation et 58 euros pour un vin sans indication géographique.


En cours de diffusion

Titre

Artiste