Deux moines intégristes mis en examen pour avoir dégradé des antennes-relais 5G

Publié le 21 septembre 2021

Deux moines d’un couvent catholique intégriste dans le Beaujolais, près de Lyon, ont été mis en examen suite à leur dégradation d’antenne-relais de la 5G dans la commune de Saint-Forgeux. Les hommes de 39 et 40 ans ont réussi à y mettre le feu et la nuit suivante, ils ont été interpellés par les gendarmes et placés en garde à vue après avoir brièvement causé des dégâts sur une seconde antenne située à Ancy. Ils expliquent leur acte en disant vouloir “prémunir la population des effets nuisibles”.

Une mise en examen est en cours “destruction et tentative de destruction par moyen incendiaire” et “association de malfaiteurs”. Les deux moines sont placés sous contrôle judiciaire.


En cours de diffusion

Titre

Artiste