Gaz, chômage partiel, attestations : quelles sont les nouveautés au mois de juin ?

Publié le 1 juin 2020

Baisse du gaz, hausse de l’électricité
Les tarifs réglementés du gaz baissent de 2,8 %, par rapport au mois de mai. En revanche, l’électricité augmente de 5,9%. Autrement dit, une hausse annuelle de 85€ sur la facture.

Relancer le secteur automobile
Le 1er juin signe l’entrée en application des primes Macron. Les 200.000 premiers acheteurs pourront toucher une aide pour acheter une voiture électrique ou hybride rechargeable, ainsi qu’une prime à la conversion exceptionnelle.

Le chômage partiel évolue
L’Etat réduit sa prise en charge du chômage partiel à 85%. Les employés souhaitant rester en télétravail pour garder leurs enfants, ne pourront plus prétendre du chômage partiel, sauf s’ils disposent d’une attestation de l’école. Elle devra assurer que l’établissement scolaire ne peut pas accueillir les enfants.
Même principe pour les personnes vulnérables. Pour bénéficier du chômage partiel, elles devront fournir un certificat d’isolement.
Cette baisse de prise en charge ne concerne pas les secteurs dits « confinés » comme l’hôtellerie, la restauration, le tourisme, la culture ou l’événementiel.

Nuisances sonores
Les diagnostics sont désormais obligatoires à fournir lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier. Ils vont devoir détailler la situation géographique du logement et les potentielles nuisances sonores.

Permis de conduire
Les auto-écoles vont devoir faire signer un contrat aux élèves qui détaille le coût de la formation.


En cours de diffusion

Titre

Artiste