Greenpeace : Auvergne Rhône-Alpes parmi les mauvais élèves de la transition énergétique

Publié le 10 juin 2021

La région Auvergne Rhône-Alpes ne fait pas partie des bons élèves en ce qui concerne la transition énergétique.

La région est “très en retard”, selon Greenpeace, concernant la réduction de la consommation d’électricité et le développement des énergies renouvelables. L’association écologiste parle d’un gâchis vu le potentiel d’Auvergne Rhône-Alpes.

Selon Nicolas Nace, chargé de campagne Transition énergétique à Greenpeace, cette étude, qui tombe à 10 jours des élections régionales “n’est pas à voir comme le bilan de l’équipe sortante, mais plus comme un point d’étape de ce qu’ont entrepris les régions depuis 2013 et les ambitions qu’elles se sont fixées”. 

Parmi les régions les plus engagées, on retrouve le Grand Est, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France. Vous retrouvez l’ensemble du classement ici


En cours de diffusion

Titre

Artiste