La préfecture du Rhône s’exprime sur l’arrêt définitif de OL-OM

Publié le 22 novembre 2021

Le choc de la 14e journée de Ligue 1 entre l’OL et l’OM n’a pas pu tenir toutes ses promesses. Dès la 7e minute, l’attaquant marseillais Dimitri Payet reçoit une bouteille d’eau sur la tête, violemment jetée depuis les tribunes. Le match a été d’abord été interrompu puis, après deux heures d’attente, complétement interrompu. Le Préfet du Rhône, Pascal Mailhos, s’est exprimé quant à cet arrêt définitif.

Le préfet dément avoir annoncé la reprise du match

“Suite à l’incident, une réunion de crise est organisée , en présence des arbitres, du préfet, de la vice-Procureure, du DDSP et des présidents des deux clubs. L’arbitre décide de reprendre le match. Près d’1heure après, la Ligue de Football Professionnel (LFP) se défausse et publie un communiqué disant que la décision de reprise émanait du préfet du Rhône. FAUX. Cette décision a été prise par l’arbitre en présence des autorités et des présidents de club. L’arbitre invite ensuite les autorités et les présidents de clubs dans son vestiaire pour dire qu’il change d’avis et qu’il stoppe la rencontre.”

“Le préfet dément fermement les déclarations de la LFP. En aucun cas il n’a pris la décision de reprise du match, qui ne lui appartient pas. Cette décision a été prise par l’arbitre, en présence du préfet, de la vice-Procureure, du DDSP et des présidents de clubs.”

L’olympico devra être rejoué, probablement à huis clos, à une date extérieure pour le moment encore non fixée.


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste