L’auteur de la fausse alerte à la bombe dans un avion condamné

Publié le 22 mai 2019

Le 18 janvier dernier, un étudiant avait passé un appel anonyme indiquant une alerte à la bombe à bord d’un vol Easy Jet reliant Lyon à Rennes.

Ce mardi il comparaissait devant le tribunal de Rennes. L’étudiant en droit a été condamné à neuf mois d’emprisonnement avec un sursis et une mise à l’épreuve de deux ans, avec pour obligation de soins et de formation.

En janvier, il avait provoqué une évacuation d’urgence des 159 passagers et une vérification complète de l’appareil, les équipes techniques n’avaient pas trouvé de charges explosives.

Et pour cause, l’information était fausse. Accro au cannabis, l’auteur de l’appel ne voulait pas que ses parents viennent lui rendre visite. Le jeune Rennais de 23 ans avait utilisé un logiciel afin de modifier sa voix par l’intermédiaire de son smartphone.


Current track

Title

Artist