Lyon : la femme de l’ancien patron d’Interpol obtient l’asile en France

Publié le 14 mai 2019

L’ex-président d’Interpol, Meng Hongwei est détenu depuis plusieurs mois maintenant en Chine. Il est accusé notamment de corruption et avait été interpellé le 25 septembre. Il a été inculpé pour avoir accepté des pots-de-vin.

Grace Meng, son épouse, craignait pour sa sécurité et celle de ses enfants depuis une tentative d’enlèvement dont elle avait été victime en début d’année. Elle a obtenu le 2 mai dernier l’asile politique en France.

Elle dénonce toujours le fait que la justice chinoise n’a présenté aucune preuve de la culpabilité de son mari.


En cours de diffusion

Titre

Artiste