OL – Nantes : l’avant-match

Publié le 22 décembre 2020

L’OL reçoit Nantes ce mercredi (21h) pour le compte de la 17ème journée de Ligue 1. Tout ce qu’il faut savoir avant ce match.

Le contexte :
L’accroc contre Brest (2-2) a vite été rangé au rang des péripéties grâce au carton à Nice (4-1). L’OL est co-leader mais est pour l’instant devancé par Lille à la différence de buts. Cela peut changer mercredi. Lyon sera leader à la trêve hivernale s’il bat Nantes et que Lille ne s’impose pas à Montpellier, ou s’il s’impose contre Nantes avec un écart plus large que celui de Lille à Montpellier.
Thiago Mendes a purgé sa suspension et va probablement reprendre sa place de titulaire au milieu de terrain à la place de Bruno Guimaraes. Nantes devra se passer de son meilleur buteur, Ludovic Blas (5 buts), suspendu. Alors que l’OL ne pourra pas compter sur le banc ni sur la présence de Moussa Dembélé (blessé) ni sur celle de Jean Lucas, déjà autorisé par Juninho à se rendre au Brésil en vacances et à se mettre à la recherche d’un nouveau club.

L’adversaire :
Quinzième de L1 avec seulement quinze points et trois longueurs d’avance sur la zone rouge, Nantes joue désormais clairement le maintien. En poste depuis trois matchs après l’éviction de Christian Gourcuff, Patrick Collot n’a pas redressé la barre : 1-1 devant Dijon, défaite 3-2 à Reims et nul miraculeux le week-end dernier 1-1 devant Angers. L’entraîneur intérimaire pourrait diriger son dernier match comme numéro 1 à Lyon ce mercredi avant que le sulfureux Waldemar Kita n’embauche une fois de plus un nouvau coach.

Les déclarations :

Rudi Garcia (ent. Lyon) :

Patrick Collot (ent. Nantes : “On va à Lyon, affronter l’équipe en forme du moment. Ils ont eu un peu de mal à se mettre en route sur le début de saison mais là, ils ont trouvé leur équilibre. C’est une formation qui maîtrise totalement son jeu, avec des joueurs offensifs qui utilisent à merveille les espaces et les déséquilibres de l’adversaire. Ce sera un match difficile mais on va bien se préparer en essayant d’être très costaud défensivement et en faisant un minimum d’erreurs. Sans ça, face à cette équipe-là, on risque d’être en difficulté. Il faudra que les joueurs soient proches les uns des autres, que les lignes soient serrées et compactes, tout en ayant la possibilité de sortir de leur pressing. Ils ont une vraie faculté à presser dès qu’ils sont dans le camp adverse. Mais si on s’en sort, on aura peut-être la possibilité de s’ouvrir des espaces et de jouer les contres.”

Le joueur à suivre :
Karl-Toko Ekambi
finit vraiment l’année très fort. Hors penalty, il est le meilleur buteur de la Ligue 1 avec huit buts. Lors de ses neuf derniers matchs de championnat, le Camerounais a été impliqué dans 12 buts (8 buts, 4 passes) après n’avoir été impliqué dans aucun lors de ses neuf matchs précédents.

Le saviez-vous ?
Lyon n’a plus marqué le moindre coup-franc direct depuis 77 matchs et un coup-franc de Memphis Depay en coupe de France contre Caen le 27 février 2019. La saison passée, l’OL n’avait pas inscrit de but sur coup-franc direct. Cela n’était évidemment jamais arrivé durant les années Juninho mais cela ne s’était non plus jamais produit après.  

Julien Huët

OL-Nantes, 17ème journée de L1, à vivre ce mercredi dès 20H45 en intégralité avec Julien Huët, Max Maurice et Willy Sonthonnax sur Tonic Radio.  Rendez-vous quelques minutes après le coup de sifflet final pour le débrief sur la page Facebook Tonic Radio  !


En cours de diffusion

Titre

Artiste