PSG – OL ( 2-1 ) : ce qu’il faut retenir de la défaite de l’OL

Publié le 19 septembre 2021

L’OL s’est incliné sur la pelouse du PSG (2-1) en clôture de la 6ème journée de Ligue 1.

Il n’y avait pas penalty sur Neymar
C’est LE tournant du match : l’égalisation de Neymar sur penalty. « Penalty normal » pour Thierry Henry sur Amazon Prime. Sans manquer de respect au meilleur buteur de l’histoire des Bleus, c’est au contraire un penalty scandaleux puisque c’est Neymar qui fait tomber Gusto et non l’inverse. Mais M.Turpin et la VAR ont été du même avis que Thierry Henry… Pour Jean-Michel Aulas, c’est « une aberration ».

L’OL a rivalisé
« On va à Paris pour gagner », disait Peter Bosz avant le match. L’entraîneur néerlandais n’avait pas peur du PSG et ses joueurs ont regardé leurs adversaires les yeux dans les yeux. La preuve en chiffres : 54% de possession pour le PSG, 14 tirs à 12 pour le PSG et 5 tirs cadrés de chaque côté. Il a manqué quelques secondes aux Lyonnais pour ne pas repartir bredouille, Icardi inscrivant le but vainqueur à la 93ème minute. L’OL méritait sans doute de revenir au moins avec le point du match nul. “On ne méritait pas de perdre”, estimait d’ailleurs Peter Bosz.

Toko sur sa lancée, Lopes brillant, Slimani décevant
Buteur magnifique à Glasgow, Toko-Ekambi a été l’attaquant lyonnais le plus remuant, signant une superbe passe décisive pour Paqueta, auteur d’un match plein et de son troisième but de la saison. Dans les buts, Lopes s’était notamment signalé en gagnant un duel face à Messi (32e). Titulaire surprise à la place d’Aouar, Slimani n’a presque pas existé à la pointe de l’attaque. En défense, Gusto a une nouvelle fois marqué les esprits, même s’il est malheureusement au final impliqué sur les deux buts.

Sept Gones pour finir
Lopes, Gusto et Caqueret au coup d’envoi, puis Aouar, Diomandé, Cherki et Keita en cours de match. Au coup de sifflet final, il y avait sept joueurs issus du centre de formation de l’OL contre les superstars du PSG.


En cours de diffusion

Titre

Artiste