Une nouvelle plainte pour “tortures” contre le patron émirati d’Interpol

Publié le 18 janvier 2022

Une nouvelle plainte pour “tortures” et “actes de barbarie” a été déposée contre le patron d’Interpol. L’Emirati Nasser Al-Raisi, se trouvait ces derniers jours à Lyon pour prendre ses fonctions au sein de l’organisation internationale.

La plainte a été déposée par l’ONG Gulf Centre For Human rights qui dénonce la détention d’un opposant au régime émirati dans des “conditions moyenâgeuses constitutives d’actes de tortures

Il avait déjà été visé par deux plaintes mais celles-ci avaient été classées pour absence de compétence: l’intéressé ne résidait pas en France et ne se trouvait pas non plus sur le sol français. Ce qui n’est plus le cas.


Lyon 98.4 FM

En cours de diffusion

Titre

Artiste