Coup d’envoi du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais

Publié le 11 avril 2019

Ce jeudi sonne l’ouverture du débat public autour du nœud ferroviaire lyonnais. Le but : interroger sur la création de deux nouvelles voies entre Saint-Clair et la Guillotière.

Deux variantes sont envisagées : en surface avec desserte de deux voies à quai supplémentaires à Lyon Part-Dieu, ou en tunnel avec desserte d’une gare souterraine à réaliser. Le coût du premier projet est estimé à 1.5 milliards d’euros et le second à 3 milliards d’euros.

Un projet qui permettrait d’augmenter de 40 % la capacité des voies en heure de pointe. Pour vous informer et participer plusieurs moyens sont mis en place. Premièrement le site noeud-ferroviaire-lyonnais.debatpublic.fr, les réseaux sociaux mais aussi 16 réunions publiques (y compris réunions d’ouverture et de clôture du débat) organisées par la Commission particulière.

Le débat public se terminera le 11 juillet. A noter que si Lyon Part-Dieu est la première gare de France en nombre de correspondances en 2019, la région Auvergne Rhône-Alpes est avant-dernière en terme de ponctualité des trains. La capacité du « noeud ferroviaire lyonnais » arrive d’ores et déjà à saturation.
La question de l’utilisation de la gare de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry sera également posée.


En cours de diffusion

Titre

Artiste