Le conducteur d’un TGV Toulouse-Lyon oublie de s’arrêter à une gare

Publié le 28 août 2020

Le conducteur du TGV 6875, reliant Toulouse à Lyon, a oublié d’arrêter son train à la gare de Nîmes Pont-du-Gard mercredi soir. 

La machine s’est en fait stoppée quelques dizaines de mètres trop loin, ce qui a obligé le conducteur à descendre de la motrice de tête, mettre en marche la motrice de queue avec toutes les mesures de sécurité qui s’imposent, et effectuer une marche arrière pour venir stationner face aux repères dédiés.

L’opération a pris plus d’une demi-heure, entraînant un retard de 40 minutes à Nîmes et de 30 minutes à l’arrivée à Lyon. Il a ensuite expliqué à la radio que s’arrêter à la gare de Nîmes Pont-du-Gard n’était pas toujours évident en raison de l’absence de point de repère de freinage.


En cours de diffusion

Titre

Artiste