Nantes : une modiste réalise une robe avec des masques ramassés dans la rue

Publié le 6 janvier 2021

Solenn Martens a collecté dans la rue, puis lavé une centaine de masques chirurgicaux pour confectionner une robe. Une façon de rappeler la pollution qu’ils représentent lorsqu’ils sont jetés par terre.

Tout commence par un défi, au sein d’un groupe d’amis sur Facebook. “On est une soixantaine et depuis le confinement, on s’impose un thème par semaine. Là, on devait poster en ligne une création sur le thème des contes de fées”, raconte Solenn Martens, Nantaise de 39 ans.

Elle trouve l’inspiration au cours d’une promenade dans son quartier, du côté de Mellinet. Elle collecte en effet une centaine de masques, en deux balades de deux heures…


En cours de diffusion

Titre

Artiste