Repas sans viande : une délégation d’agriculteurs a été reçue à l’Hôtel de Ville

Publié le 22 février 2021

La polémique des repas sans viande n’en finit pas à Lyon. Après l’indignation des politiques, les parents d’élèves de Lyon saisissent la justice. Selon Le Progrès, un référé-suspension sera déposé devant le tribunal administratif de Lyon d’ici vendredi

Dans le même temps, la délégation des représentants de la filière bovine de la FDSEA, des Jeunes Agriculteurs et d’Interbev a été reçue à l’Hôtel de Ville par Gautier Chapuis, conseiller délégué à l’alimentation locale ce lundi 22 février.

Selon la Mairie, des clarifications ont pu être apporté sur la mise en place du menu unique. Les protocoles sanitaires de l’Education nationale nécessitent des adaptations constantes. La Ville de Lyon a dû appliquer en cette rentrée scolaire le 6ème protocole en moins d’un an, toujours plus contraignant, tout en maintenant un service public de qualité pour 29 000 repas par jour. 

Pour réduire les temps de préparation et de service, un menu unique permet de proposer une pause-déjeuner composée d’un repas chaud et de qualité, assis en salle et pour tous : près de la moitié des enfants choisissent habituellement des menus sans viande.

Cette mesure avait déjà été prise entre mai et juillet 2020 sous le précédent mandat. Elle est remise en place temporairement et exceptionnellement. Le choix d’un menu avec ou sans viande reviendra dans les assiettes dès que le protocole sanitaire en vigueur sera allégé. Dans l’attente, la Ville de Lyon s’est engagée à proposer, autant que possible, la remise en place d’un choix entre plusieurs menus.

Soutien à l’agriculture locale et politique publique

Le futur contrat de restauration scolaire prévoit pour la première fois la création d’une commission bi-annuelle qui réunira la Ville de Lyon, le futur contractant du marché et les représentants du secteur agricole afin de favoriser les synergies locales et reterritorialiser l’écoulement des filières (50% de produits locaux contre 30% aujourd’hui issus d’un rayon de 50km).

Le prochain cahier des charges de la restauration scolaire sera effectif en septembre 2022. Il est travaillé en lien étroit avec l’ensemble des syndicats représentatifs de l’agriculture sur notre territoire.


En cours de diffusion

Titre

Artiste