Visite du musée de l’Illusion, un lieu assez renversant

Publié le 23 août 2021

Amusant, renversant, divertissant, troublant… C’est probablement l’un des qualificatifs qui vous viendra à l’esprit à la sortie. Après New York, Shanghai, Toronto, Dubaï et Paris, le musée de l’Illusion débarque à Lyon. Depuis le 23 juillet, le musée a ouvert ses portes dans la ville des Lumières. Plus de 70 illusions sont à découvrir sur deux étages, sur une surface de 750 m² au Grand Hôtel-Dieu.

Que ce soit en famille, ou entre amis, partez à la découverte d’une expérience multisensorielle, toute aussi pédagogique que divertissante.

Avant notre visite, nous rencontrons le directeur Steven Carnel. Il explique le choix de l’ouverture, ici à Lyon : “Au vu du succès à Paris, et du ressenti très positif des visiteurs, on s’est dit qu’il fallait ouvrir à Lyon, sachant qu’on adore cette ville. C’était une évidence que le deuxième [musée] allait se trouver à Lyon.”

Pour ce fan de l’anamorphose – un effet qui change les tailles des personnes (ou objets) en fonction de l’endroit où l’on se positionne – le bonheur donné aux gens est important.

Il précise également ce qui vous attend à l’intérieur du musée en terme d’illusions.

Une visite divertissante mais également instructive

Au programme donc : illusions d’optique, hologrammes, sculptures, mises en scène, jeux de lumière, anamorphose. L’illusion de Jastrow trouble notre perception. Avec l’illusion “bon appétit”, nous voilà servi sur un plateau. Les platines ou la salle infinie nous donnent le tournis. Nous évoquions l’anamorphose plus tôt, vous la retrouverez par exemple avec la chaise Beuchet ou la Salle d’Adelbert Ames, tout est une histoire de perspective.

L’illusion de Jastrow. Les illusions les plus simples sont parfois les plus efficaces. La forme du haut semble plus petite que la forme du bas. Pourtant elles sont identiques.

Votre tête servie sur un plateau. Promis, il n’y aura pas de blessé. Il n’y a en effet aucun danger.

La salle infinie du musée. Où est la sortie ?

Au-delà de son aspect récréatif, le musée de l’Illusion est surtout instructif. Ici, rien de magique. Chaque animation, hologramme ou encore illusion d’optique s’accompagne d’une explication rationnelle et scientifique qui permet d’apprendre des choses sur la vue, la perception et le fonctionnement de l’intellect. L’objectif ? Découvrir pourquoi les yeux perçoivent des choses que le cerveau n’arrive pas à comprendre.

Le kaléidoscope est un instrument d’optique, généralement un cylindre avec des miroirs.

Maître des chiffres. Grâce à votre vue et quelques pas de recul, ou votre appareil photo, la “magie” opère.

Une petite faim ? Collé au musée, découvrez le Sweet Bazar. Il s’agit d’une enseigne de restauration proposant gaufres, brownies, glaces et autres douceurs faites maison. De quoi attirer les gourmands, avant ou après la visite. Nous n’y avons pas échappé.

Après le tournis donné par les platines ou la salle infinie, une autre attraction qui vous fera perdre l’équilibre : le tunnel Vortex. Il vous fera certainement perdre la tête alors que vous vous trouvez sur un référentiel plat. La cause ? L’abondance de lumières colorées et le mouvement du tunnel qui, combinés, perturbent le cerveau. Après nous être remis de nos émotions, nous redescendons au rez de chaussé pour terminer notre visite avec le panneau de couleurs. Si vous arrivez à nommer les couleurs des mots inscrits (en français ou en anglais) d’une seule fois, le plus vite possible, alors vous êtes fort !

Le panneau de couleurs. L’objectif est de prononcer les couleurs des mots inscrits. Par exemple, si bleu est écrit en rouge, vous devez dire rouge. Ce n’est pas aussi simple qu’on ne le pense.

Le Tunnel Vortex. Nous ne sommes pas alcoolisés. Les lumières colorées et le mouvement du tunnel, combinés, perturbent notre cerveau et provoquent un déséquilibre.

Infos pratiques :

  • Adresse : 1 rue Bellecordière, 69002 Lyon
  • Horaires : Tous les jours de 10h à 20h. Nocturnes de 20h à 22h les jeudi, vendredi et samedi.
  • Intégralement accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à des aménagements spécifiques.
  • Tarifs
    • Adulte = 18€
    • Étudiant = 15€
    • Enfant (de 5 à 15 ans) = 12€
    • Senior (+ de 62 ans) = 16€
    • En recherche d’emploi = 15€
    • Personne à mobilité réduite = 15€
    • Famille (2 adultes + 2 enfants) = 45€
    • Gratuité pour les enfants de moins de 5 ans.

En cours de diffusion

Titre

Artiste